03 89 42 31 05
07 56 96 18 18

L'Opinion, la réalité du marché et la vérité sur l'immobilier, l' Appartement ou la Maison une valeur refuge !


Publié le 16 mai 2020

L'Opinion, la réalité du marché et la vérité sur l'immobilier, l'appartement ou la maison,une valeur refuge ! 

 

Le marché de l’Immobilier appliqué à la nécessité de se loger dans un appartement ou une maison est robuste et la pierre reste la valeur refuge par excellence. Certes, certaines agences immobilières qui reposent sur un système de sous-traitance avec des indépendants pourront être fragilisées, en effet la reprise pourrait ne pas être immédiate.

Si certaines agences disparaîtront, d'autres en seront renforcées surtout si elle bénéficie d'un réseau discret de mutualisation style INTERKAB.

Le président du syndicat majoritaire considère que 3.000 agences et 20.000 emplois risque de disparaître. Les notaires ont été sollicité mais quid des syndics d’immeuble. Après reste le problème de l’accession à la propriété qui sera fragilisé par des contrats à durée déterminée non convertis en CDI. Le journal Les Echos est plus pessimiste en cela dans un article d’Henry Buzy-Cazaux, Président de l’Institut du Management des services Immobiliers. Ce cas de figure est un peu universel sur le territoire que cela soit en Alsace ou à Mulhouse, exception faite peut-être de micromarché que l’on peut trouver sur le Rebberg, Sausheim, Brunstatt, Riedisheim ou Brunstatt et bien sûr Paris qui a un déficit de logement intramuros.  

La question est de savoir si l’immobilier ou la pierre reste une des valeurs refuges. 

Le Figaro estime que si la BCE abaisse ses taux directeurs et facilite les crédits le marché de l’immobilier ne se sera pas directement impacté. Si la BCE maintient ses taux cela risque d’exclure les ménages les plus modestes, seuls les dossiers solides bénéficieront de taux intéressant. Nexity et ça se comprend plaide pour sa paroisse en invoquant l’optimisation fiscale et se place dans le long terme. Il nous retrouve chez Afim-Immo  pour invoquer la nécessité de se loger

Pour résumer : 

Premièrement, les ménages continueront à déménager pour le travail ou pour convenances personnelles. 

Deuxièmement, Les étudiant chercheront toujours un logement pour leurs études 

Troisièmement, il faudra toujours loger les séniors, grande préoccupation à venir.